Direct Matin Montpellier Plus

11-12-2018

« MÈRES VEILLEUSES EN GILETS JAUNES »

« Merci pour la dette, il nous reste les yeux pour pleurer… »

La pancarte jonche le sol avant d’être portée haut sur le rond-point du Grand-M. Mais ces yeux-là ne sont rougis que par la fatigue de leur mobilisation et la colère. Valérie, Chantal, Joséphine, Éléonore, Salia et les autres sont des citoyennes lambda hyper motivées, « des êtres humains », pour faire simple. Avant d’être des femmes. Avant même d’être féministes. « On a tout laissé derrière nous, ma maison est un vrai bazar », souffle Éléonore, l’une des empêcheuses de tourner en rond.

En première ligne sur le combat, en première ligne sur le front de la précarité, leur présence sur ce rond-point est sans circonvolution, donnant de la voix ou ce qu’il en reste dans les manifs « pour réclamer plus de pouvoir d’achat, un avenir pour nos enfants et petits-enfants ». Et allez, soyons folles, un meilleur présent pour elles-mêmes.

« Je ne me sens même plus une femme, souligne Valérie. Dans ma tête, je me sens comme un homme, chef de famille. On a toutes les responsabilités sur le dos. » Alors penser un peu à soi, n’est-ce pas encore un « truc de riches » ? « Le coiffeur est un luxe », comme la viande, le bio, les vacances, le ciné, le restaurant, l’essence, le bowling ou la coquetterie dans toute sa panoplie. « Les soldes, je ne me rue pas dessus, s’agace Joséphine. Les boutiques, c’est le rayon des pâtes. » Au registre du superflu, il faudrait aussi inscrire la santé et l’éducation. « Un implant dentaire, c’est 1 800 € pour moi. Ils ont raison de nous appeler les sans-dents, ironise-t-elle, c’est bien grâce à “eux”. »

Coursière au CHU, elle n’a pas vu son garçon grandir. Avec un salaire de 1 400 € net, « j’ai dû mettre l’un de mes fils à l’internat de la 6e à la 3e pour qu’il ait une éducation scolaire, un suivi Bien sûr que j’aurais préféré qu’il soit avec moi. »

Valérie brise le tabou. « Oui, j’ai un CDI et alors ? » « On nous fait culpabiliser », lance Éléonore. Et Salia de renchérir : « Il faut arrêter de dire que ce que nous voulons, c’est consommer. On veut vivre, prendre du plaisir, profiter dignement de nos salaires. » Emmener ses petits-enfants à la plage, c’est tout ce qui lui reste. « Et encore, même le parking est payant. »

« Je vous les mettrais tous au smic pendant une année ! », s’énerve Joséphine. Bien qu’elles réclament un salaire égal à celui des hommes, elles voient que beaucoup ne parviennent plus « à payer leur pension », indique Salia. « Cinq mois par an, on travaille pour l’État ! »

Chantal est retraitée de l’Éducation nationale. « Ma situation est correcte. Aucun souci pour bouffer, mais je suis complètement solidaire. Le mépris de Macron pour son peuple, c’est démentiel. » Rétablir l’ISF, augmenter le smic à 1 800 €, instaurer des taxes sur les transactions mondiales, aériennes : « L’argent existe. Nous, les femmes, débordons d’imagination. Nous existions tellement peu qu’ils n’ont pas imaginé que tout cela allait leur sauter à la figure. »

Les propositions vont bon train sur cette table du McDo, où l’on offre le café chaque matin, où des voisins viennent apporter des croissants et des enfants, leurs dessins. « Nous sommes des mères… veilleuses », s’exclame Joséphine sous les vivats de ses compagnonnes de lutte. Une lutte pour la liberté, l’égalité, la fraternité. Et la féminité largement invitée dans ce tiercé dont elles ne désespèrent pas de toucher enfin les gains.

Fatia, Éléonore, Salia, Valérie, Joséphine et Florence ont tissé des liens.

  • Immo Vente
  • Immo Location
  • Auto
IAD France - Barbara PECHEUX (06 98 77 08 82) vous propose : A ROCHEFORT : Dans un SITE UNIQUE inscr [...] T4 et plus299 600 € Rochefort
IAD France - Richard LACASTA (06 83 84 39 18) vous propose : Centre de GAN.  spacieuse maison idéal  [...] Maisons / Villas173 000 € Gan
IAD France - Gaëlle MARCEAU (06 73 86 54 75) vous propose : Maison vendue louée dans le quartier rec [...] Maisons / Villas118 000 € La rochelle
LA SALAMANDRE - Appartement COGNAC 16100 COGNAC - Dans résidence récente, proche de to [...] T3385 €Cognac
LE CLOS MAGENTA* - Appartement BEAUVAIS 60000 BEAUVAIS -Dans résidence neuve, située d [...] T3564 €Beauvais
LE CLOS MAGENTA* - Appartement BEAUVAIS 60000 BEAUVAIS -Dans résidence neuve située, d [...] T3711 €Beauvais