- CNews Montpellier Plus - http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr -

ILS N’ATTENDAIENT PLUS QU’ELLES

Posted By admin On 30 novembre 2018 @ 4 h 36 min In Actus | No Comments

affirme Philippe Ballejos, responsable du commerce Majestic.

Il est vrai que l’enseigne dans laquelle il œuvre a fait le choix d’un positionnement fashion affiché. Autour de lui s’étalent les vêtements qui parent une partie de la jeunesse Montpelliéraine depuis 25 ans. Plus de 75 marques avec des intemporelles telles qu’Adidas, Obey ou Nike, mais aussi Wasted, Wemoto ou Ontour. Et Philippe est très impatient de l’ouverture des Halles, ce samedi. souffle-t-il, fier de proposer les dernières articles à la mode.

. La maxime de Daniel Pennac donne le ton de la boutique. Tout comme les couleurs dominantes. Noir et blanc. Quelques dérivés toutefois avec des variantes de gris. s’enthousiasment Bénédicte, architecte d’intérieur et sa sœur Caroline, ex contrôleur de gestion. Pots, luminaires, fleurs, vaisselle, la panoplie décorative trouve ici toute sa place sans que cela soit étouffant.

Cependant, les sœurs doutent que l’ouverture des Halles amène un nouveau public vers le Jeu de Paume. . Avec sa déformation professionnelle, Bénédicte lâche .

Boutique singulière, Céline et Greg de 34th Avenue se réjouissent de composer le futur Marais de Montpellier ! , note Greg, créateur et consultant. Les personnes qui poussent la porte avancent sur un tapis rouge. Mais ici, les stars ce sont tous les objets que composent l’âme de l’enseigne. Le mobilier est chiné et les pièces uniques. Ici pas de séries mais des collections très pointues et minutieusement choisies qui ornent les portants. Céline et Greg, réalisent des customisations grâce à de la peinture sur tissus ou des applications de sequins. Le maître mot est d’éviter le clonage des vêtements. Bijoux ou chaussures complètent une offre alternative. . Mais au final, le contact avec Céline et Greg prime sur les fringues.

À quelques encablures des halles, Caroline trépigne . De 1993 à aujourd’hui, Shilton est, malgré sa consonance, est une entreprise made in France. Ou plus précisément, Biterroise. Son créateur Michaël Guedj, enfant du pays passionné de sports a lancé une gamme de prêt-à-porter masculine orientée sport chic qui n’a de cesse d’évoluer aux gré du temps et des tendances depuis plus de 25 ans. Toujours à la recherche de l’excellence des matières, Shilton veille à offrir les plus belles étoffes grâce au coton Egyptien, réputé pour son offre qualitative. Les tailles habillent tous les corps grâce aux tailles allant du S au 5XL. D’ailleurs, de nombreuses personnalités adhèrent à la marque comme Jean-Marie Bigard, Franck Sauzée, Pierre Augé ou encore Frédéric Patrac. Peut-être aurez-vous la chance de les croiser au magasin… ou aux Halles !


Article printed from CNews Montpellier Plus: http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr

URL to article: http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr/2018/11/30/ils-nattendaient-plus-quelles-20512

Copyright © 2013 Direct Matin Montpellier Plus. Tous droits réservés.