- CNews Montpellier Plus - http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr -

DES LIVREURS SOUS-TRAITÉS ?

Posted By admin On 29 novembre 2018 @ 4 h 54 min In Actus | No Comments

Enquête. De jeunes étrangers sont-ils exploités par des livreurs Uber Eats à Montpellier ? Si cela ne concerne qu’une petite minorité de coursiers, la tendance observée depuis quelques mois en région parisienne et à Nantes semble se confirmer autour de la Comédie. Pour être référencé sur Uber Eats, il faut disposer d’un statut d’autoentrepreneur, de coordonnées bancaires, et par conséquent être âgé de plus de 18 ans. Pour des jeunes réfugiés en France, il est évidemment très difficile de remplir ces conditions.

Le système est pourtant facile à contourner. Il suffit qu’un coursier disposant d’un compte le loue à une tierce personne lorsqu’il ne travaille pas. Le remplaçant a juste à télécharger l’application pour travailler sous une fausse identité.

Selon les cas, le titulaire ne reverse au sous-traitant que 30 à 50 % de ce que ce dernier a gagné. Ce stratagème permet au livreur qui possède le compte d’arrondir ses fins de mois sans rien faire. Quant au remplaçant, il empoche quelques centaines d’euros par mois, une somme ridicule rapportée au nombre d’heures de travail effectuées. Mais c’est de l’argent liquide…

Si les livreurs ne sont guère bavards sur le sujet, le marché semble s’être développé ces derniers mois, comme l’illustre le témoignage d’un gérant de fast-food (lire ci-contre).

Exploités et inexpérimentés, ces livreurs sont forcément moins efficaces. Et les conséquences s’en ressentent sur le service. , témoigne ce gérant.

Si la plupart des clients commandent par internet, le phénomène des livraisons défectueuses semble avoir modifié les comportements. , souligne le restaurateur. Le plus sûr moyen de savourer son repas.

Le titualire de licence garde 50 à 70% de la somme récoltée.


Article printed from CNews Montpellier Plus: http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr

URL to article: http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr/2018/11/29/des-livreurs-sous-traites-20506

Copyright © 2013 Direct Matin Montpellier Plus. Tous droits réservés.