- CNews Montpellier Plus - http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr -

LES PYLÔNES RELÉGUÉS AU PILON

Posted By admin On 3 juillet 2018 @ 4 h 57 min In Actus | No Comments

Si la suppression des quatre lignes à haute tension allégera grandement le paysage à l’horizon 2020, elles entament aujourd’hui le moral des automobilistes. La qualité paysagère a un prix mais des milliers de Montpelliérains, entrepreneurs et riverains devraient s’y retrouver à moyen terme (voir ci-dessous). Le projet, qui s’achèvera en septembre 2019, a pour ambition d’améliorer l’environnement depuis l’autoroute A709, jusqu’au domaine de Verchant, en passant par les quartiers de Port-Marianne (Parc-Marianne, République, Hippocrate, clinique du Millénaire, parcs du Millénaire et Eurêka).

, souligne Philippe Saurel. Au total, 13 km seront supprimés et 12 km seront mis en souterrain.

Cette première phase de travaux, prévue jusqu’en septembre, a débuté par la réalisation de tranchées et la mise en place de fourreaux pour les trois nouvelles lignes électriques souterraines. « reconnaît Jean-Philippe Bonnet, délégué régional de RTE (réseau de transport d’électricité). La régulation du trafic est pourtant de la responsabilité de l’entreprise, qui doit installer un jalonnement avec des panneaux de déviation.

Mais on y perd un peu la boussole : les conducteurs n’osant pas emprunter certaines voies de peur, par exemple, de se retrouver à contresens.
L’entreprise de service public, qui gère 11 040 km de lignes aériennes et 379 km de souterraines en Occitanie, est en charge depuis lundi d’enfouir quatre lignes à haute tension,
Les travaux du moment consistent à créer des tranchées pour ces lignes qui dans un contexte aérien En sous-sol, la réalité est tout autre et il faudra partir à l’assaut d’obstacles tels que le ruisseau de la Lironde, l’avenue Pierre-Mendès-France, les rails du tramway ou l’A709. « Il existe une multitude de techniques adaptées aux franchissements des routes ou des cours d’eau : le microtunnel, le forage dirigé… C’est pourquoi la réalisation d’une liaison souterraine est plus onéreuse qu’une ligne aérienne classique », explique le délégué régional.

Quelque 18,6 M€, tel est le budget que se partagent les différents partenaires, réduisant considérablement la facture métropolitaine et municipale. Cette mise en souterrain est le résultat de plusieurs études demandées par la Métropole depuis 2011, qui ont permis d’en soupeser la faisabilité.
L’investissement en vaut la chandelle sur le long terme, promet le délégué régional. On peut être surpris par l’absence de promotion en matière de santé, ce qui présenterait l’avantage de créditer positivement le choix de l’enfouissement.

La communauté scientifique reste divisée quant à la dangerosité de ces rayonnements. appuie Jean-Philippe Bonnet. Lui qui a grandi à Montpellier, se dit
Le chantier crée beaucoup de… tension chez les automobilistes


Article printed from CNews Montpellier Plus: http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr

URL to article: http://www.cnewsmatin-montpellierplus.fr/2018/07/03/les-pylones-relegues-au-pilon-20415

Copyright © 2013 Direct Matin Montpellier Plus. Tous droits réservés.