Direct Matin Montpellier Plus

10-03-2017

COURS DE THÉÂTRE EN FAC DE MÉDECINE

Comment annoncer à un patient qu’il est atteint d’une maladie grave ? Pour aider les futurs médecins à trouver les mots justes, la Faculté de médecine de l’Université de Montpellier a choisi depuis 2013 d’introduire des cours de théâtre dans le cursus obligatoire des étudiants en 4 e année de médecine.
À l’occasion du démarrage des ateliers annuels le 13 mars, leurs géniteurs Marc Ychou, directeur de l’Institut du Cancer de Montpellier, et Serge Ouaknine, metteur en scène, présenteront à la presse lundi prochain, Le nouveau serment d’Hippocrate, un ouvrage écrit à 4 mains sur cette expérience inédite.
« Pas facile d’annoncer un diagnostic grave »
« Vous êtes atteint d’un cancer ». Les mots sont durs. Ils ressemblent à un verdict… Cette expérience, chaque médecin l’a un jour vécu : pas facile d’annoncer un diagnostic grave à un patient. « En matière de relation humaine et de communication, il existe un réel déficit de
formation des médecins »,
déplore Marc Ychou.
Ces écueils pourraient pourtant être évités « en ne se contentant pas d’apporter aux futurs médecins un savoir et un savoir-faire, mais en cultivant aussi leur savoir être », poursuit le cancérologue. C’est la raison d’être des ateliers proposés depuis 5 ans par l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier aux étudiants en 4e médecine de Montpellier et de Nîmes. Le principe de ces jeux très sérieux : les mettre en scène dans le rôle du médecin, face à des acteurs professionnels qui jouent le rôle du patient, sous le regard attentif de Marc Ychou et de Serge Ouaknine. « Les étudiants sont dans un désir impérieux de dire la vérité médicale. Il faut les ramener à la dimension humaine », explique l’homme de théâtre. « Leur apprendre à simplifier leurs propos aussi, en évitant un jargon médical parfois incompréhensible pour le patient ».
Forts du succès de cette formation qui a permis depuis 2013 de former chaque année des dizaines de médecins à la relation avec le malade, Marc Ychou et Serge Ouaknine ont souhaité raconter la genèse de cette aventure.
Un supplément d’âme
Publié aux éditions « Le Manuscrit Savoirs », Le nouveau serment d’Hippocrate démontre toute la pertinence des ateliers théâtre pour aider le médecin à humaniser sa relation avec le malade et rappelle au passage que la relation à l’autre est une composante essentielle à appréhender pour chaque futur médecin.
« Notre but est de leur transmettre ce supplément d’âme qu’apporte le théâtre, cette sensibilité et attention au langage, pour une relation plus sensible dans la relation médecin-malade », explique Marc Ychou.

  • Immo Vente
  • Immo Location
  • Auto
Maison à construire à Boisseron (34160) Située sur un terrain hors lotissement de 470m² et avec un s [...] Maisons / Villas223 000 € Boisseron
Maison à construire à Lunel-Viel (34400) Avec un style fait d Maisons / Villas182 000 € Lunel-viel
Maison à construire à Boisseron (34160) Une maison à l Maisons / Villas220 000 € Boisseron
T3 refait à neuf de 50 m² en duplex avec terrasse sur toit. Vue Mer de la terrasse. Une chambre avec [...] T3850 €La ciotat
TOULOUSE CHALETS canal du midi T3 de 60 m² avec une belle vue dégagée appartement trés lumineux séjo [...] Maisons / Villas658 €Toulouse
TOULOUSE BORDEROUGE, près du métro, dans une résidence récente arborée et sécurisée, appartement de  [...] T2555 €Toulouse